Larmes-par-David-Joly

Mes larmes, un tremplin ?

Oui ! pour me déterminer dans la voie d’un amour bon pour moi !

J’ai beaucoup hésité avant de choisir ce thème pas très sexy pour notre 8ème article, surtout parce que je suis sûre qu’après deux trois articles plus musclés, le mieux est de trouver un sujet d’article facile à digérer, agréable à lire et sans trop de prise de tête.

Malgré cela, je me suis dit que vous méritiez d’avoir le meilleur, ce qui est le plus précieux pour avancer pas à pas vers la vie à deux. Et les larmes sont une voie royale vers ma réussite certaine dans le domaine amoureux.

Je ne parle pas des larmes de crocodile que je peux verser pour attirer l’attention d’un homme qui me prendrait en pitié et deviendrait mon confident et enfin mon mari, ni les larmes pour obtenir ce que je veux de mon amoureux ou de mon entourage.

Je voudrais partager ce que j’ai appris sur le bienfait des larmes, les bonnes larmes, les grosses larmes versées qui nous soulagent du début à la fin, qui nous mettent en contact avec nos émotions profondes, ces larmes que j’ai versées à la fin de chaque relation amoureuse ratée, ces larmes de deuil parce que j’ai raté un concours ou autre chose qui me tenait à cœur. Voilà de quelles larmes je parle.

Pleurer, pour plusieurs d’entre nous n’a pas bonne presse. Les larmes me font me sentir vulnérable, tristounette, j’ai parfois honte de ce que les gens vont me dire ou faire s’ils me voient pleurer en public ou s’ils savent que je pleure le soir. Mais je vais vous prouver que mes larmes sont le tremplin pour me déterminer dans la voie d’un amour bon pour moi.

Si je m’autorise à pleurer, j’ai le bénéfice de décharger l’excès de cortisol, l’hormone du stress, et de rééquilibrer mon taux hormonal.

Quand je pleure je me connecte avec mes émotions, je suis vivante, quelque chose en moi se met en mouvement et cela me rend plus ouverte et proche des gens

Pleurer est ce cadeau que la nature nous a fait pour nous aider à guérir de tous les maux. Et nous en perdons l’habitude petit à petit au détriment de nos mécanismes de contrôle, comme manger du sucre, par exemple ou faire du shopping pour compenser mes coups durs.

Voilà pourquoi j’ai envie de me réconcilier avec mes larmes et apprivoiser mes émotions commençant par ce mode d’expression. Si je suis dans le chagrin, pleurer est le meilleur mode d’expression qui soit.

A l’âge de 20 ans j’ai vécu le plus gros chagrin d’amour de toute ma vie. Après cette relation, j’ai pleuré tous les jours durant un an, j’allais dans un endroit un peu caché, dans le jardin de la maison de mes parents, chez qui j’habitais à l’époque. De grosses larmes bien chaudes coulaient de mes yeux et je ne pensais pas du tout à toutes les choses merveilleuses que j’allais vivre par la suite, ma douleur était immense et rien ni personne pouvait me consoler. J’ai diminué ma consommation de chocolat et de nourriture en général, mon cœur était dans une tristesse sans fin. Des années plus tard, j’ai compris que ce temps de deuil avait été très précieux pour moi, car j’avais pu faire la place pour de nouveaux projets et de nouvelles rencontres. À l’époque, ma blessure me paraissait sans fin, mais mes larmes m’ont lavée et m’ont aidée à guérir ce qui aurait pu devenir pour moi un obstacle majeur pour faire confiance et reconstruire ma vie affective.

Voici une liste d’idées pour contacter son chagrin

  • Voir un film triste, comme Love Story par exemple, ou Un amour infini, P.S. I love you, Je veux vivre
  • Écouter une chanson/musique triste : Simone partage sa playlist par ici.
  • Regarder des photos de personnes aimées déjà parties, mortes ou qui simplement sont sorties de votre vie.
  • Relire les poésies de vos ex-amoureux : ce n’est pas un acte de masochisme mais une manière de faire le deuil de tout ce que vous avez vécu de beau et de faire de la place pour l’homme de votre vie.
  • Éviter le sucre durant une journée et se coucher très tard, pour que ces deux mécanismes de contrôle puissent vous faire défaut et vous permettre d’accéder à vos larmes.

 

Maintenant, c’est à votre tour de nous dire ce que vous avez fait pour accéder à vos larmes. Contribuez à cet article en nous laissant un commentaire : dites-nous ce que vous avez entendu ou regardé pour sentir votre tristesse et chagrin.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Comments

  1. Merci pour ces articles!!! Ils sont trop bien. J’aime chaque petit pas vers la recontre de l’homme qui nous porterait la joie d’ etre ensemble!! Merci encore!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *