Tu veux connaître mon secret ?

Comment lutter contre ma procrastination ?

Est-ce que je suis au volant de ma vie ?

 

Mon cœur bat et je me sens un peu angoissée.

Jeudi soir, le week-end approche.

J’ai envie de changer ces comportements que je n’aime pas chez moi.

Retrouver une discipline que je ne sais pas comment pratiquer, faute de manque d’expérience.

 

J’ai compris, enfin.

Je suis ambivalente.

Je veux et je ne veux pas.

Je veux anticiper mon week-end, prévoir des temps de qualité…
Et en même temps, je me sens bloquée, sans pouvoir lever le petit doigt.

Traîner en pyjama et manger n’importe quoi, ça me va aussi bien, pour l’instant.

Le mois prochain, ça ira mieux.

 

Je sais… je me raconte des histoires.

Au fond…

Oui, je veux bien rencontrer quelqu’un qui me convienne, mais j’ai tellement peur de perdre les avantages de mon célibat !

Oui, j’ai envie d’avoir des enfants, mais je n’ai aucune énergie pour aller voir une gynécologue ou une sage-femme et lui poser mes questions.

J’ai peur qu’un homme me trouve trop vieille. Et je n’accepte pas de donner une chance à un homme beaucoup plus jeune que moi.

J’ai besoin d’aide pour avancer, mais je n’ose pas prendre rendez-vous.

Oui, j’ai envie d’aimer un homme un jour, mais jamais je n’oserais déclarer mes sentiments à quelqu’un.

Oui, j’aime lire des conseils pour avancer, mais je n’arrive pas à trouver du temps pour mettre tout ce développement personnel en pratique.

 

Argh, comment avancer avec ça ?

J’ai peur que ça ne marche pas et j’ai peur que ça marche.

J’ai peur de me donner à fond dans une histoire amoureuse et de me faire mal.

En même temps, j’ai peur de ne jamais aimer vraiment.

J’ai peur de l’intimité avec un homme et j’ai peur de devenir none.

Les hommes qui s’intéressent à moi ne me plaisent pas et les hommes qui m’intéressent ne sont pas disponibles pour être en couple.

 

Oui, peut-être que je suis bourrée de peurs…

 

Le problème, ce n’est pas ma procrastination. J’ai probablement besoin de ce temps pour bien investir mes projets.

Ma difficulté est certainement ailleurs.

Peut-être qu’en fait, que je suis PAS dans ma vie.

Où suis-je alors ? Aïe aïe aïe, mes aieux… Regarder du côté de ma famille d’origine va m’éclairer.

Secrets, non-dits, qu’est-ce qui occupe de la place dans ma vie et qui me dés-axe ?

Je manque de vie, d’énergie.

Mon énergie est peut-être aspirée par un secret de famille ou par un poids que je porte malgré moi. Il y a-t-il des fantômes ou des vampires dans le placard ?

 

Je ne suis pas au volant de ma voiture.

Pour qui suis-je en train de rouler ? Où suis-je, si je ne suis pas dans ma vie ?

Qui pompe mon énergie ?

Dehors, paresse existentielle !

Je vais faire du ménage dans mon héritage, dans ce qui m’a été transmis par ma famille d’origine.

Je vais retrouver ma puissance, mon énergie, ma vie, mon élan vital.

Je vais être la femme de ma vie !

Désormais, je roule pour moi et pour personne d’autre !

Mes futurs enfants ont vraiment besoin de moi pour exister !

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 Comments

  1. Super conférence d’Aliette de Panafieu ! Merci pour ce lien ! à présent au travail pour « travailler » sur cet héritage et sur les loyautés familiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *