Se préparer pour sortir du célibat

3 pistes pour réussir la rencontre amoureuse

Je pourrais parler de la rencontre amoureuse de multiples manières. Je fais le choix de t’offrir trois pistes que je trouve très pertinentes lorsque nous sommes dans cette phase où nous sommes prêtes et la seule chose qui nous manque est de rencontrer la bonne personne.

1. Faire un état des lieux en soi pour être sûre de réussir

Vérifie si ton cœur est ouvert :

“J’ai la sensation que ça suffit pour moi le célibat, j’en ai fait le tour, je veux vraiment construire autre chose.”

Es-tu dans cette posture que j’appelle être déterminée à changer de vie ?

Nous pouvons nous poser la question, comme nous y invite Aliette de Panafieu dans sa conférence sur le couple : sommes-nous prêtes un minimum pour vivre l’expérience de l’amour naissant ?

  • Suis-je suffisamment autonome ?

  • Suis-je assez mature (et cela n’a rien à voir avec l’âge) ?

  • Suis-je capable d’avoir des frontières (je parle de sortir de la dépendance affective) ?

  • Suis-je en capacité d’avoir un territoire à moi (ici, je parle du jardin secret) ?

  • Suis-je capable de construire un territoire commun ? Je parle de l’appartenance et de l’attachement tels que les entend Aliette de Panafieu.

Une fois cet état des lieux réalisé, c’est parti, je multiplie les rencontres pour me donner toutes les chances de rencontrer la personne qui me convient vraiment.

2. État d’esprit : adieu la captation

Je vais toucher du doigt un point sensible, qui concerne seulement une partie d’entre nous, mais je trouve que c’est très important d’éviter de tomber dans ce piège.

J’ai nommé : la captation.

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de tous ces moments où je suis à une soirée, une fête de mariage ou un autre événement, et que je me focalise sur quelqu’un, sans m’intéresser aux autres.

Je suis venue en mode chasseur et du coup, quand une personne ne me plaît pas physiquement ou que je m’aperçois qu’elle n’est pas du même milieu social que moi, je ne lui parle pas. C’est cela, la captation.

Et une des raisons pour laquelle il me faut fuir cette posture, c’est qu’elle m’installe dans une très mauvaise énergie, elle révèle une image de moi vraiment peu valorisante.

Qui voudra s’approcher de quelqu’un qui juge et qui sélectionne les personnes ?

Je nous encourage à toujours être dans une posture d’accueil de l’autre, quel qu’il soit, que son apparence me plaise ou pas.

Cela nous permet d’être dans la générosité (ingrédient essentiel au couple !) et de montrer un meilleur visage de nous :

“Cet homme a l’air tellement abordable, il parle à tout le monde, j’ai aussi mes chances”.

Ou encore, on ne sait jamais, peut-être que mon prince est le frère de cet homme un peu timide à qui je me suis intéressée.

La posture de chasseur est vraiment un piège. Ce n’est pas parce que je parle aux hommes les plus beaux de la soirée qu’ils vont me trouver extraordinaire. C’est peut-être quand je prends le temps de jouer avec les enfants de l’hôte que les hommes vont m’admirer davantage.

“Waouh ! elle est drôle.”

“Elle est généreuse”.

Donc, sois détendue, il n’y a pas d’enjeu, intéresse-toi à chacune des personnes qui sont présentes, soit souriante, c’est la meilleure manière de te montrer sous ton meilleur jour et d’attirer ton partenaire idéal.

3. Prendre les moyens : apporter du nouveau

Il y a certaines d’entre vous qui vont me dire : “Je suis un peu isolée, je ne sais pas comment je peux faire pour rencontrer de nouvelles personnes”.

As-tu pensé à t’inscrire sur un site de rencontre ?

Ou encore mieux, si tu as besoin d’être prise par la main, une agence matrimoniale ?

Une fois que tu es inscrite, accepte de rencontrer des personnes qui ne correspondent pas à 100% à ton idéal d’homme.

Sortez marcher tous les deux, faites une activité comme le bowling, un cours de salsa, sans engagement. Vibrez ensemble. Et évitez de vous assoir autour d’un verre et de tomber dans le piège de parler !

Ne sois pas dans un choix immédiat. Ce qui compte, c’est de faire l’expérience.

Si ça ne marche pas pour construire une relation de couple, cette personne peut être une porte pour d’autres rencontres.

Continue à la voir, cela vous donnera à l’un et à l’autre la possibilité de multiplier les occasions de rencontre.

Je pense à un ami qui s’est inscrit sur un site et qui a rencontré une femme qui ne lui convenait pas. Il a accepté de la revoir, en étant clair qu’il ne recherchait que de l’amitié. Elle lui a proposé de rencontrer sa sœur et… devinez quoi ? Ça a marché ! Ils sont mariés et ils ont deux enfants.

Nouvelles expériences

John Gray, dans Mars et vénus se rencontrent, parle de l’importance d’aller dans des endroits différents de ceux que nous fréquentons habituellement. Par exemple, es-tu déjà allée voir un match de foot ?

Si tu n’as jamais pris de cours de danse de salon et que tu te sens plutôt à l’aise dans les activités intellectuelles, c’est une bonne idée de faire des rencontres dans un milieu où tu ne connais rien.

Tu vas forcément rencontrer un homme qui va se faire un grand plaisir de t’introduire aux sujets qui le passionnent.

Même si tu es déterminée pour mettre en place tous les conseils que tu viens de découvrir, je t’invite à en choisir un seulement, celui qui t’a vraiment touchée et de le mettre en place cette semaine.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *