1ère date par Dragunsk Usf, flickr

Ce que vous devez savoir pour réussir un rendez-vous amoureux #1

Voilà un article qui me trottait dans la tête depuis très longtemps : conseiller les femmes pour réussir ce fameux premier rendez-vous galant.

En fait, la plupart du temps, ce rendez-vous devrait être sans enjeu, car il n’y a pas encore de relation installée, ni même de relation parfois.

Bon, à un moment précis, cet homme que j’ai rencontré quelque part, très souvent parmi une foule d’autres hommes, m’a tapé dans l’œil. Je me suis sentie attirée et c’était réciproque. Quelque chose s’est passé. Et il m’a proposé de se revoir ou c’était moi, peu importe. Le week-end prochain aura lieu notre premier rendez-vous en tête à tête.

Je mesure mon niveau d’excitation, je me demande si je me sens dans une good mood ou une bad mood pour ne pas saboter ma première “date” et j’y vais… non sans relire ces 3 conseils pour bien réussir mon coup, je veux dire mon rendez-vous ^^.

 

1. Vibrer plutôt que parler

Je le savais, il va falloir le rappeler avant, car cette idée toute faite qu’un premier rendez-vous, c’est forcement aller prendre un verre dans un café, ce n’est vraiment pas en ma faveur. Le mieux, c’est de lui proposer un autre lieu, un espace d’exception, comme marcher au bord de la seine ou visiter une expo. Une sorte d’endroit qui plaira à tout les deux, mais sans que la seule chose à faire soit PARLER ! car là, je suis très forte, pour trop parler. Ce qu’il me faut c’est vibrer avec lui et sentir ce que ça me fait, je me sens une ame soeur. Un café, c’est juste une horreur pour un premier rendez-vous, on finirait juste à ne pas bien s’entendre et moi à trop parler de moi et de ma vie intime. Avec lui, je ne vais pas faire la même gaffe de la dernière fois en racontant toutes mes histoires ratées avant lui – mais quelle cruche j’ai été ! – Oups, ce n’est pas en me traitant comme ça que je vais améliorer mon estime de moi !

Voici 3 idées pour lui proposer autre chose que prendre un verre et réussir dans cette affaire :

  • “J’ai horreur des cafés, c’est trop bruyant pour moi, est-ce que ça te dit d’aller marcher le long de la Seine ?”
  • L’embarquer dans un beau parc, un lieu que j’aime. Et s’il fait un peu froid, je lui demande de me prêter son écharpe, ou de la partager avec lui !
  • Lui demander de me raccompagner chez moi sur son scooter.

Et aussi, plein d’options si tu es en panne d’idées : patinoire, soirée salsa ou cours de danse, cours d’oenologie ou de cuisine, volontariat dans une association comme aller à la rencontre des SDF dans le cadre d’une maraude, marche sans parler au bord de la Seine, aller voir une expo, finale d’une compétition sportive, jouer au théâtre dans une troupe d’amateur, cours pro de théâtre, participer à une activité associative, babysitting à deux, visiter des malades dans un hôpital, après-midi de stage de danse, soirée spectacle…

 

2. Ne jamais dépasser une heure

pas-plus-dune-heure-_thumb.jpg

Lui laisser un goût de “je veux plus, ce n’est pas assez”. Une erreur fatale, c’est de laisser ce temps à deux s’étendre, voire même se prolonger chez moi. NO WAY ! C’est un moment d’éternité hors du temps, une heure ça suffit largement pour vibrer ensemble et savoir si oui ou non, cet homme je l’aime bien, je sens que je suis en train de rentrer dans un état amoureux. Mon but n’est pas de construire une relation d’amitié où dans 6 mois il deviendrait mon meilleur ami ! Avec lui je veux pas être sa copine confidente. Je sais combien c’est important pour un homme de manquer de sa belle, de rester toute la semaine à rêver d’elle et vouloir la retrouver, retrouver ce temps de délice comme le prince du conte de Cendrillon, juste après le bal : “Elle est partie trop tôt, je n’ai pas eu le temps de la découvrir. Je sais juste que c’est ma princesse.”

Pour celui que je souhaite pour mon ame soeur, Il faut de la magie et du mystère.

En revanche si au bout de 10 minutes je m’ ennuie, je vais donner n’importe quel bonne excuse et quitter cet homme sur le champ. Ce n’est pas un service à lui rendre de le laisser croire que je suis intéressée si au fond je ne le suis pas. Si je ne vibre pas, je pars. Un point c’est tout. Je me réjouis de qui je suis et même si avec ma tête je me dis qu’il était très bien, c’est à mon coeur d’acter !

  • “Oups, je t’ai donné rendez-vous là, mais en fait, ma grand-mère est malade, je lui ai promis…”
  • “Je vais partir, je suis sincère, je t’apprécie, je vois qu’il y a de l’ambiguité de ton côté, de mon côté, je sens qu’il n’y a pas d’ambiguité.”

 

3. Je suis attentive à ce que je ressens

Attentive-ce-que-je-sens-par-Craig-Allen-flickr.com_thumb.jpg

… plutôt que d’être dans ma tête !

Alors, maintenant que je sais que cet homme me fait vibrer de l’intérieur, mon conseil c’est de SENTIR et EXPRIMER ce qui se passe pour moi, pour ce qui concerne mon état amoureux. Me brancher sur mon cerveau droit, c’est à dire sur mes émotions et sensations, plutôt que me mettre dans le rôle de “main armée de ma mère” et me mettre à le scruter et l’analyser pour voir si oui ou non c’est un bon parti. Sentir, c’est ce qui me faut pour suivre mon intuition, pour savoir quand je suis dans le “oui” ou dans le “non”. Et ne jamais me SURADAPTER (ok, tu connais pas ce jargon, bientôt tu seras très familière car c’est une bête malicieuse qui nous joue plein de mauvais tours). Quand je me suradapte, je me mets dans une posture de vouloir plaire et de peur que l’autre n’aime pas ceci ou cela, ou encore, de peur qu’il se sente blessé ou à cause d’une autre idée ou une croyance que j’ai reçue petite… Aujourd’hui ça risque de m’empêcher d’être en confiance dans ma relation qui débute.

“Concrètement comment ça se passe ?” tu va me dire : alors par exemple, s’il me questionne sur mon travail et que je me sens intrusée pour une raison ou une autre, je peux répondre :  “en fait, aujourd’hui, je ne souhaite pas parler de mon travail, si ça te convient. Si tu aimes parler de ton travail, je suis toute ouïe pour t’entendre, sur ce qui te plaît dans ton travail… en revanche, je prends des cours de théâtre et j’aime beaucoup ! Si tu veux, tu pourrais venir la prochaine fois, pour une séance de découverte, ça te dirait de m’accompagner ? “

Si je décide de fermer la porte sur un sujet, il me faut en proposer un autre qui m’intéresse. Et pour celles d’entre nous qui n’ont pas encore fait de travail de développement personnel : le cœur d’un homme est aussi fragile que le nôtre, alors je suis la plus douce et attentionnée que je peux, car un homme a horreur de se sentir rejeté tout comme nous !!! Si j’ai l’habitude de sortir ma colère même dans les rendez-vous galant, cette fois-ci je clive, je diffère.

 

Et toi, quels sont tes bons plans pour vibrer dès le 1er rendez-vous ? contribue à cet article en l’indiquant dans les commentaires.

Merci pour ta confiance et à l’action !

Photos (flickr.com) : Dragunsk Usf

Frankieleon

Craig Allen

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article : quoi faire quand jesuis dans un rendez vous avec mon prince

2 Comments

  1. Bonjour Luciane,
    Bravo pour ce blog !
    Je ne suis pas toujours d’accord avec les conseils donnés car je prefere l’amour courtois (comme au moyen age), mais ce post est excellent !
    Quelques questions :
    Comment faire en soiree, par exemple, pour entrer en contact avec une personne qui nous plait ? Faut il passer les plats ?
    Comment faire pour refuser de donner son numero de telephone à une personne qui ne nous plait pas et que l’on est amené à revoir ?
    J’ai toujours la meme adresse mail en France
    Amities
    Marie Jo

    1. Merci Marie Jo pour ton commentaire encourageant et pour ton authenticité.
      Pour entrer en contact avec une personne qui nous plait en soirée, il faut d’abord la regarder 🙂
      C’est dans le croisement des regards que je vais sentir si c’est réciproque. Je vais aussi tendre une perche à la personne, pour qu’elle puisse deviner qu’elle me plait. Si je ressens que c’est feu vert, je peux l’aborder en lui posant la question « est-ce que je t’ai déjà vu dans une autre soirée ? », et là entamer une discussion pour trouver un point commun, être comme dans un jeu, sans aucune pression ni attente, pour essayer de voir d’où on se connait.
      Pour que la discussion ne s’arrête pas trop vite, je peux aussi demander à l’autre quelle est la personne que nous connaissons en commun.
      Bienvenue à toute créativité !
      S’il s’agit d’un homme plus extraverti, il fera probablement le premier pas. Si non, à moi de prendre la responsabilité de mon souhait et de faire le pas. Très souvent, les hommes sont très soulagés de rencontrer une femme qui a assez confiance en elle pour venir leur adresser la parole en premier.

      Pour ta 2ème question, « comment faire pour refuser de donner un n° de tel », à ta place, je donnerais mon numéro avec le dernier chiffre erroné. Si je le revois, je peux lui dire que j’étais émue 😉
      Une autre option, c’est de lui dire que c’est plutôt moi qui vais prendre son numéro et que je le rappelle.

      Merci pour tes questions ! tes retours, tes commentaires sont bienvenus sur le blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *