couple-in-love-with-heads-together-Agastecheg

Comment savoir si je suis amoureuse ?

Ai-je déjà vécu cette expérience ?

Est-ce que je veux la vivre ?

Voici quelques mots, pour aider chacune de nous à identifier si nous sommes en train de vivre l’état amoureux, ou pour nous donner la permission de le vivre ou encore de faire grandir notre désir d’être amoureuse.

L’amour sauvage est une expérience physique, un déferlement hormonal, mon taux d’ocytocine bat son plein : ça chauffe, je produis les phéromones, cette odeur qui attire l’autre. Mon cœur se met à battre, la présence de l’autre augmente ma fréquence cardiaque, le simple son de la voix peut suffire pour m’exciter, la pupille de mes yeux se modifie par la présence de mon amoureux. Cette sensation physique, hormonale…est une expérience extraordinaire.

 

Rencontre

Je suis là, tu es là.

Nous deux. Au sommet. Nous entrons dans cette petite chapelle. Comme un sanctuaire. Pour nous.

Moment unique, désiré. Enfin !

Mon cœur frémit. Quelle joie !

Je me sens bien.

 

Je suis assise contre toi.

Tu me prends la main… mon Dieu ! Mon cœur chavire.

Quelques mots. Tu es beau. Tes yeux sont doux.

Je me sens unique.

Le temps est suspendu. L’univers nous appartient.

 

Shandi-lee-Cox-femme-extase-plaisir-amoureuse.jpgExtase

Je suis assise, d’autres me regardent et comme un volcan en éruption de l’intérieur, je souris.

Une petite pensée passe dans ma tête, c’est ton souvenir qui me transporte loin d’ici, ça y est, mon coeur, mon corps, ma tête, tous sont partis.

Les gens sont là, envahis par leurs soucis. Visages, endurcis, quelque chose fronce leurs sourcils, et moi, je ne suis plus là…

De dehors, on ne voit qu’un sourire, et dedans, c’est toujours le volcan, extase presque éternelle.

Oooh, plaisir interminable, à ma porte, à ma disposition, je peux presque te sentir, sentir ton odeur, ta douceur, ta chaleur, ton goût. A l’intérieur de moi, je suis dans mon paradis, coupée du monde extérieur. Je le sens partir, les yeux presque clos, j’ai du plaisir, égoïste ou juste intime… encore.

 

Intimité

Oscar m’a déclaré sa flamme hier. J’ai été bouleversée, saisie au fond de moi. Nous avons échangé le temps du dîner, mais c’est quand il a passé sa main à ma taille que je me suis dit : “C’est vrai !”

Je le retrouve ce matin, nous avons 45 minutes de route avant de nous séparer. Mon cœur tremble et vibre…

Nous commençons à rouler, je suis silencieuse, il ébauche une discussion… je n’ai pas envie de parler. Je lui dis : “Tu sais, j’ai juste envie que tu passes ton bras sur mes épaules”. Il est surpris et il sourit. Ce contact est délicieux. C’est la première fois. Nous ne nous étions jamais touchés. Ça change tout, nous ne sommes plus amis, nous sommes amoureux. Il me touche d’abord comme avec une petite gêne, il me tapote l’épaule. Mais j’aime sentir son touché. Je sens une fermeté. Puis sa main se pose, j’aime cela ! Nous restons un long temps comme cela. J’ai envie que ça dure. Je voudrais me poser contre lui. Être juste là, ensemble, l’un contre l’autre. Goûter notre présence.

Nous sommes arrivés, il me serre contre lui. “Je te porte dans mon cœur”. Comment aurais-je pu imaginer pareille déclaration ? Je suis bouleversée.

 

Photos : Agastecheg

Shandi-lee Cox

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *