J’ai adopté la générosité dans ma vie de couple

… pour assurer la qualité de ma vie de couple

“ Cela fait vingt ans que je suis à ses petits soins. Je suis devenue paillasson, alors que de son côté, il m’ignorait, il me maltraitait et m’humiliait devant mes amis et nos familles. Je ne le hais pas, je ne lui souhaite pas de mal, mais il m’écœure et je ne veux plus vivre avec lui. ”

Cette femme avait rendu des services pendant vingt ans, mais ils n’étaient pas des expressions de son amour. Elle s’en était acquittée en accumulant de la rancœur.

Les langages de l’amour, Gary Chapman

Je me souviens de mon étonnement, de ma surprise, quand j’ai entendu pour la première fois que la femme pouvait choisir d’assurer la qualité de la vie de couple qu’elle voulait avoir.

Si ma vie de couple est insatisfaisante, ce n’est pas uniquement parce que mon mari ou mon homme ne prend pas sa part, mais parce que je suis peut-être passive dans la prise en charge des besoins du couple. J’ai à mettre du sel dans mon couple, j’ai à développer la… générosité !

Temps en amoureux

Une amie m’avait raconté comment elle avait préparé un week-end en amoureux pour l’anniversaire de son chéri, en prenant en charge de A à Z l’organisation du week-end et en faisant attention d’aller dans un endroit qui plairait vraiment à son amoureux. Choix de l’hôtel, du village, des restaurants (il était passionné de gastronomie). Elle est partie à la recherche de quelque chose de nouveau à lui faire découvrir, avec un cours de cuisine à la clé.

Ma vie de couple quelques mois plus tard

J’en ai moi-même organisé un pour moi et mon mari, alors que cela sortait complètement de ma représentation du couple idéal que j’avais : l’homme choisit et organise le-dit week-end en amoureux, moi, j’étais supposée apprécier, car il avait fait l’effort de prendre l’initiative, parfois sans me demander mon avis ou sans beaucoup de créativité…

Alors que maintenant, j’avais le feu vert pour prendre les devants, élaborer notre programme en trouvant des activités qui nous plairaient tous les deux. J’ai mis toute mon énergie pour réussir à concilier petit budget et plaisir pendant les 24 heures que nous avions sans nos enfants. Juste génial. À Paris.

Nous sommes tous les deux amoureux de cette ville où nous nous sommes rencontrés et où nous avons vécu des moments inoubliables, rien qu’en marchant de nuit sur les quais de Seine.

J’aime cette liberté de faire autrement

De me faire confiance, de me donner pleinement dans la relation, non à moitié.

Et comme j’avais choisi le silence comme canal privilégié pendant nos rendez-vous, j’avais toujours des idées pour des moments de purs délice sans trop de blabla : massages, chanter ensemble, piscine et jacuzzi, danser, cinéma et temps de gratitude en marchant dans nos coins préférés de Paris.

Nous avons aussi été le long du canal de l’Ourcq, que j’avais prévu de découvrir ensemble. Romantique la nuit, familial le jour. Au moment de songer au retour nous commencions à sentir la nostalgie de nos filles.

Pour avoir une bonne réserve d’idées

Je sollicite des copines, j’explore les sites de bons plans, histoire de savoir ce qui se passe dans la ville. C’est comme ça que j’ai organisé pour le réveillon de 2015 une sortie musée pour voir une exposition de bijoux Cartier. Sans cela, jamais je n’aurais eu l’idée moi-même, mon mari non plus ! Et lui, qui n’aurait pas forcement fait ce choix, a embarqué tout de suite, nous avons passé 3 heures habillés sur notre 31 😉 et avec un sentiment de commencer l’année en agençant de mieux en mieux notre vie de couple et notre vie de famille.

La qualité de notre vie de couple est aussi de ma responsabilité

Je sais que la créativité et la générosité font excellent ménage et sans pour autant rendre mon mari complètement soumis ou dépendant de moi, le fait de prendre en charge la qualité de notre vie de couple, me permet de rester responsable de ce que je veux vivre, de faire le deuil des attentes que je peux encore avoir sur lui, avec la croyance qu’il me devrait ceci ou cela, que notre vie serait peu épanouissante parce que nous ferions  toujours les mêmes choses.

J’aime être dans une attitude réactive dans la vie, quand je suis pour une raison ou une autre un peu passive, je sais que ce n’est pas à ma faveur, au contraire, j’abandonne quelque chose à l’intérieur de moi et je ne suis plus à la barre de mon bateau, au volant de ma voiture, au guidon de mon vélo !

En matière de générosité, ce n’est pas une logique 50-50

J’aime me dire que je suis pleinement vivante en mettant de l’énergie pour mon couple, sans compter qui de nous deux investit le plus d’énergie pour ça. Je sais que si dans mon couple il y a un peu de morosité, c’est qu’il nous manque cet ingrédient vital de la générosité. Il est le garant de notre joie de vivre à deux. Là où il y a de la générosité choisie et un peu de discernement pour ne pas tomber dans des comportements sacrificiels, il y a selon moi, une joie et une qualité dans la relation.

Ma clé est de choisir, non de subir. Il en est de même pour les langages de l’amour, que certaines connaissent déjà grâce à ce livre de Gary Chapman, Les 5 langages de l’amour. Si je veux être généreuse, je prends au minimum le soin de savoir comment je vais contribuer à remplir le réservoir affectif de mon compagnon, pour ne pas tomber dans le blâme ou dans l’expérience dramatique citée en début d’article.

Générosité et désir

Une amie m’a demandé comment faire pour augmenter le désir dans son couple, je lui ai proposé illico de découvrir comment son homme se sent le plus aimé, en vérifiant bien qu’elle parlait son langage.

S’il est plutôt touché avec des compliments, j’évite de lui faire des petits plats et de lui reprocher ensuite d’avoir mangé comme si de rien n’était. Dans ce cas, je préfère nous faire livrer un plat et lui dire tout ce que j’aime chez lui et cela, sans économie de mots. Les paroles valorisantes sont très souvent un canal privilégié pour eux.

Si son langage est le toucher, je vais régulièrement lui consacrer une heure de massage.

L’amour est un langage, j’ai à adopter la langue maternelle de l’autre en la matière.

À ton tour ! choisis la générosité : partage cet article 😉

Photo : Condesign

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *