Je prends la responsabilité de ma vie pour sortir du célibat

Moi, victime ? plus jamais !

Le concept de l’auto-responsabilité donne la certitude absolue que tu es l’unique responsable de la vie que tu mènes.

Paulo Vieira

 

Avez-vous déjà eu cette tentation ?

Avez-vous déjà ressenti un mal-être, un inconfort émotionnel, avec la tentation de mettre la responsabilité de votre ressenti et de vos frustrations sur autrui ?

  • Si aujourd’hui je suis célibataire, c’est à cause de ma mère qui me disait que les hommes ne valaient rien.
  • Si aujourd’hui j’ai ce poste sans avoir ni sans avoir davantage de responsabilités ni d’augmentation, c’est parce que mon entreprise est injuste, que mon chef ne m’aime pas, qu’il est misogyne.
  • Si ma dernière histoire amoureuse a capoté, c’est parce qu’il ne voulait pas s’engager…
  • Si au moins j’habitais plus grand, si au moins j’avais plus d’argent, si au moins j’étais plus jeune…

… On se raconte des histoires pour ne pas prendre la totale responsabilité de sa vie.

 

Alors, avant de continuer ta lecture, prends 2 minutes et note quelles sont les petites histoires que tu te racontes.

 

La première clé pour changer est de prendre la responsabilité de sa vie.

  • Santé : ça fait combien de temps que je me dis que je vais faire du sport et que je ne fais rien ? Qu’est-ce que j’attends pour manger des fruits et légumes frais tous les jours ? Pour prendre ces compléments alimentaires incontournables ?
  • Carrière  : ça fait combien de temps que j’ai ce poste et que je ne me recycle pas ? Qu’est-ce que j’attends pour faire une formation, pour programmer une séance de coaching, pour acheter ces livres et progresser dans mon domaine ?
  • Finances : est-ce que je vais rester toute ma vie à espérer gagner davantage sans me former en la matière ?
  • Relations : combien de mes amis aimeraient que je décroche mon téléphone pour échanger des nouvelles ?
  • Spiritualité : j’ai prie, mais je prie mal. Je ne lis pas la Bible ou de livre spirituel. Je n’ai aucune intimité avec Dieu. Je fais le minimum vital et je me couche chaque jour avec un peu de culpabilité. Ou si je ne crois pas en Dieu, je me contente de répéter de temps en temps les mêmes pensées positives sans me nourrir de nouvelles lectures.
  • Vie amoureuse : combien de fois j’ai entendu parler d’auto-sabotage sans regarder si j’étais concernée ? J’attends comme la Belle au bois dormant ?
  • Projet de couple : je me dis que ce serait bien que je m’instruise sur le couple, mais je ne lis rien, je ne regarde aucun film qui pourrait m’aider à changer ma vision du couple, j’ai téléchargé la première partie gratuite de l’ebook Le jour où j’ai décidé de quitter le célibat, mais je n’ai jamais pris le temps de la lire.

La vérité, même si c’est difficile à entendre

C’est que je ne prends pas la responsabilité de ma vie tout entière et que je me raconte des histoires qui me permettent de rester dans une posture de victime.

Paulo Vieira dit encore cette phrase très forte que je voudrais partager avec vous :

Sois tranquille, tout va bien, chacun a la vie qu’il mérite.

(Fica tranquilo.a ta tudo certo, cada um tem a vida que merece.)

Une chose est certaine : personne peut rien changer, ni dans sa vie, ni dans son entourage, sans se changer soi-même en premier.

Alors je pose ces questions à chacune :

  • Quelle est ta posture vis-à-vis de ton existence ?
  • De quoi as-tu besoin pour commencer à prendre la responsabilité de ta vie ?
  • Est-ce que tu continues à croire que c’est une aide extérieure qui va venir te sauver de tous tes difficultés ? Si c’est le cas, tu reproduis l’exemple de Cendrillon.

Si tu es passive et que tu attends…

  • quand tu auras plus d’argent les choses vont être différentes…
  • quand tu vas maigrir, tu vas enfin pouvoir t’aimer…
  • quand tu feras une prochaine rencontre et que cette fois il sera différent…

… Ce sont des histoires qu’on se raconte pour ne pas agir et rester dans la passivité. Tu es prisonnière du syndrome de la Belle au bois dormant (oui, encore une référence à Walt Disney!)

La seule personne qui peut changer ta vie est toi-même.

Évidemment que tu n’as pas besoin de tout faire seule, à la force du poignet. Toute aide extérieure peut t’aider.

Mais c’est en toi que tu va contacter la force la puissance dont tu as besoin pour changer profondément.

Tu peux commencer par de tout petits pas

  • Changer de table à la cantine du bureau,
  • Inviter quelqu’un que tu ne connais pas à déjeuner.
  • Renoncer pour toujours à râler et te dire : “Si je ne suis pas satisfaite, je vais faire quelque chose pour changer.”
  • Renoncer à te justifier et à diminuer tes erreurs en disant : “Ça va, c’est pas grave, tout le monde le fait, alors…”
  • Renoncer à critiquer ton patron ou ton entreprise pour travailler en donnant ce que tu as de meilleur, et décider d’être la meilleure professionnelle de ton équipe, de ton réseau.
  • Renoncer à rendre coupables les autres de tes frustrations et insatisfactions.
  • Renoncer à juger les autres et décider d’être plus respectueuse avec tous.
  • Enfin, en finir pour toujours avec cette posture de victime que tu exprimes sur ton visage malgré toi.

 

Mon dernier mot…

Très probablement, tu as été vraiment victime durant ton enfance et plus tard, ce scénario s’est beaucoup répété dans ta vie.

Mais aujourd’hui, alors que tu termines la lecture de cet article, c’est toi qui es aux commandes de ta vie, c’est toi seulement qui peut choisir de changer de posture.

À toi de choisir entre ce qui va te rendre plus vivante ou ce qui va t’éteindre à petit feu !

Je t’invite à choisir d’être vivante !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *