je fais ma liste, CC0 Public Domain, pixabay

Quel homme me convient ?

Parfois je rencontre des femmes à qui je pose la question “tu sais quel type de couple tu veux former ?” Ou encore :  “tu sais quel type d’amoureux/de mari te convient ?” Et la réponse est souvent un peu vague et sans consistance.

Cela arrive parce qu’au fond, elles n’ont pas encore pris le temps de faire un point sur ce qu’elles aiment et veulent vraiment. Parfois, si je pense à moi et à ma propre histoire, je vois que je ne savais pas ce qui me convenait, car je n’avais pas de modèle, ni d’idée sur ce que serait un couple qui marche bien.

Parfois, ce qui fait défaut, c’est l’autorisation de choisir un homme avec des caractéristiques qui me plaisent, c’est comme si je devais à mes parents de trouver quelqu’un qui leur plaise à eux. La conséquence est que je reste bloquée entre ma peur de ne pas trouver le bon et celle de décevoir mes parents.

Une fois que j’ai compris cela, je peux commencer à me dire : “comment faire pour savoir ?”

Et là, nous pouvons t’aider ! Voici un moyen simple et puissant pour affiner ma vision : qu’est-ce que je cherche chez un homme, en tant que futur conjoint ?

Je fais une liste. Eh oui ! une simple liste.

Pour commencer, je regarde toutes les personnes en couple qui sont autour de moi. Je regarde dans les couples de ma famille d’origine, mes amis, au travail…

Qu’est-ce qui m’inspire ?

Qu’est-ce qui m’impacte ? Qu’est-ce qui me gêne et qui me donne de fausses images du couple ? Je regarde ce que j’aime pour remplir ma liste et ce que je n’aime pas de tout, pour l’écrire sur la liste de ce que je ne veux pas.

Si je suis entourée de couples qui se disputent en se faisant des reproches, je peux dire je cherche un homme respectueux, qui sait dire son désaccord sans me blesser. Je profite de cette liste pour découvrir les choses qui m’ont impactée de manière négative et qui m’empêchent aujourd’hui de croire à un couple heureux. J’identifie mes fausses croyances et je note le contraire pour servir d’antidote aux poisons que j’ai pu avaler sur le couple.

Je profite de ce temps pour refaire l’image du couple qui est la mienne.  Ça demande un travail de conscience. Qu’est-ce que je veux ? Ensuite, je prends les autorisations pour réussir en amour, quitte à être déloyale aux couples de ma famille d’origine. Si tout le monde va mal, j’ai bien le droit d’aller bien. Si je n’ai pas de modèle qui marche autour de moi, je décide de devenir modèle pour les générations futures.

quel couple je veux, CC0 Public Domain, pixabay.com

Quand je ne trouve pas de modèle, je fais une greffe (pour reprendre le terme de quelqu’un que j’aime), je me branche à d’autres modèles qui existent. Je peux aussi m’inspirer des films, des livres et des histoires vraies, des pratiques d’autres cultures, etc.

Attention, ce n’est pas une liste d’exigence ou de contrôle !

Je fais ma liste pour me guider.

Non pour me bloquer dans des exigences qui viendraient rassurer ou plaire à mes parents. L’important, c’est de savoir comment je fonctionne et ce que je veux vraiment. Et cela va m’aider à attirer vers moi un tel homme.

Je l’ai fait moi-même et l’homme qui est mon mari aujourd’hui a toutes les caractéristiques de ma dernière liste, celle que j’avais faite en dernier, qui était plus épurée et avec laquelle j’étais vraiment en phase.

Je regardais dans les fêtes d’anniversaire, aux mariages, comment se comportaient les couples. Je regardais les personnes âgées, qui marchent main dans la main : ça m’a impactée. “Ah oui, tient, je veux vivre ça, j’ai envie de vieillir avec quelqu’un. J’ai envie qu’à 70, 80 ans, je puisse regarder dans les yeux de quelqu’un et voir que ça brille encore.”

Je regarderais quand je vais dîner chez des amis qui sont en couple, comment le mari se comporte : “tient, il fait la vaisselle pendant que la femme s’occupe de coucher les enfants… ça me plaît, ça. Il n’est pas passif. Il participe à la vie de la maison.” Et je note dans la foulée sur ma liste : un homme qui participe de la vie de maison.

Un homme qui s’habille bien, qui prend soin de lui, ça aussi ça me plaît. Pas spécialement le plus beau de la planète, mais il prend soin de lui.

Pour d’autres, ça sera “J’ai envie qu’il soit brun”. Ou qu’il soit blond, ou grand. Il y a quelque chose de l’apparence chez lui qui me touche particulièrement. Et chacune a sa propre sensibilité.

Je vais être dans cette énergie, cet éveil, pour être capable de voir plus loin que mon nez, de ce que je connais. Au final, je vais mieux me connaître aussi.

Quand j’ai fait une formation sur les types de personnalité (Ennéagramme), j’ai vu que mon type, le n°5,  va bien avec le type 9. J’ai découvert que j’avais beaucoup d’amis 9, puis comme par hasard, j’ai constaté que mon mari est un 9 aussi.

Je peux aussi regarder les détails physiques, les mains, la posture, l’odeur. Oui, cette dernière est une clé pour reconnaître l’autre. Si je n’aime pas son odeur, pas la peine d’essayer. Ce n’est pas de l’ordre du rationnel. C’est mammifère. C’est une illusion de croire que je vais pouvoir passer toute ma vie avec quelqu’un dont l’odeur me dégoûte.

Je pense aux types de projets que je veux faire avec un homme. Si je veux vivre dans une ferme et que j’épouse un homme qui veux vivre au Qatar, ça va être compliqué. Je peux avoir le projet d’être mère au foyer, d’avoir 5 enfants. Ou encore je cherche un homme qui veut faire le tour du monde avec moi, qui soit baroudeur. Ce genre de projet me demande une permission, surtout si je fais de longs études, cette liste va m’aider á identifier cela et puis à trouver un professionnel pour m’aider à avancer.

Ou ça peut concerner le style de vie : je veux tel niveau de vie, tel type de revenu, donc j’ai envie d’un homme qui corresponde à cela. Ou j’ai envie de tel type de maison, donc il faut que je sache à l’avance ce qui me convient, ce qui ne me convient pas : d’où la liste.

Concrètement je peux faire une liste des caractéristiques physiques, de personnalité, les petites choses qui me plaisent. Je peux le faire à ma sauce, je fais ma petite recette. Je peux aussi accompagner ma liste d’un collage, comme “l’homme de ma vie” en images.

Cette liste va être grosse au départ. Après, elle va s’affiner. D’abord, juste un tas de choses que je collectionne. Expérience, chantier qui va se transformer, en quelque chose de fin. La mienne à la fin s’est transformée en une dizaine d’items.

Quand j’ai fait ma liste pour l’homme que je voulais rencontrer, je n’avais pas mis au départ quel type de profession je voudrais qu’il ait. J’avais fait de longues études. Donc, au départ, j’avais imaginé mettre les types de profession qui pourraient coller. Et puis après, je me suis dit : “ce n’est pas ça. J’ai envie d’un homme qui aime son travail, qui aime ce qu’il fait, qui soit heureux dans son travail. Quand il rentre le soir, qu’il soit dans ce sentiment qu’il a fait quelque chose qui lui plaît. Et non qu’il porte le monde sur le dos, qu’il soit comme enfermé dans une cage à rat, même s’il gagne bien sa vie.”  Aujourd’hui je peux dire que  je vis ça. Je vois mon mari rentrer très heureux. Au départ, ça n’était pas le cas. je me disais, tient, il manque ça à ma liste. Mais depuis qu’on a déménagé, je vois qu’il est heureux. Il aime ses collègues. Il est ami avec son chef.

 

Confiance et à l’action !

Est-ce que tu as déjà une liste ? est-ce que tes critères s’affinent ? Si tu devais commencer, qu’est-ce que tu mettrais en premier ?

Indique-le dans les commentaires si tu penses que ça pourra inspirer quelqu’un d’autre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article : en couple auel type de personnalité me plaie

8 Comments

  1. Je l’ai fait et ça marche !
    Je me souviens que j’y ai mis que je voulais un homme ayant des responsabilités au travail (soit un entrepreneur, soit un manager) et qui aime la vie ! Eh bien, c’est exactement avec lui que je suis aujourd’hui. Mon chéri est entrepreneur et il n’est pas radin, il sait se/me/nous faire plaisir, il aime manger, prendre l’apéro, sortir avec ses amis, faire la grasse mat, il me sort une blague tous les jours, etc. J’ai beaucoup de gratitude 🙂

    Merci Luciane et Geneviève pour cet article et ce blog, je l’adore !

    1. Waouh ! merci Marilyne pour ton commentaire ! ça nous fait chaud au cœur ! ça nous encourage à continuer à écrire et à transmettre toutes ces belles choses que nous avons vécu ou apprises. C’est très agréable de pouvoir être en relation avec nos lectrices. Nous aimons vraiment lire tes commentaires. C’est notre souhait de former une communauté de femmes qui puissent se soutenir et partager les trésors de la vie.

  2. Merci les filles pour cet article ! Je suis mariée et cela me donne de nouvelles perspectives pour ma vie de couple ! J’aime l’idée de visualiser quel type de vie de couple je veux vivre, et m’inspirer de modèles ! Et oui oui je me le redis, même si tout le monde allait mal chez moi, j’ai le droit d’aller bien et de vivre une vie de couple respectueuse, vivante et épanouie !! Je vois que mon homme a beaucoup de caractéristiques que j’aurai mis dans une liste si je l’avais fait à l’époque où je l’ai rencontré, mais j’arrive à rejouer le scénario de ma famille d’origine connu par coeur. Je vais revenir à cette liste, et me réjouir de qui il est !
    Merci encore !
    Béatrice

  3. Merci de partager tes victoires Maryline, cela donne de l’espoir à celle qui comme moi qui sont au début du chemin.
    je vais travailler sur ma liste.

    Selon vous quelle est la qualité la plus importante à lister?

    Merci des partages.

  4. Je ne sais pas si j’ai pensé à tout cela quand j’ai rencontré l’homme de ma vie mais il a su me regarder avec un regard qui tue et ses mots étaient tout doux et très tendres ce qui est toujours le cas au bout de 35 ans de mariage.Mon jardin secret il le connait quant il me regarde mais quand ça va mal , mon sens de l’humour est le plus fort.
    Merci de me permettre de relire un peu ma vie.
    Je crois que le 1°rendez vous il ne faut surtout pas penser à la suite.
    Béatrice

  5. Merci pour cette idée de liste, je vais le faire… dites-moi, une fois la liste faite, pouvez-vous me donner les idées pour sortir, faire des rencontres ?
    Merci d’avance,
    Caroline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *