Secret-des-couples-qui-durent-intimit

Secrets des couples qui durent : ce qui fait la différence

Alors, les filles, voici des billes pour donner de la couleur à notre (future) vie de couple.

Si je n’ai pas encore d’homme dans ma vie, elles sont à utiliser dès maintenant, en adaptant si besoin, avec les hommes de mon entourage, avec les hommes que je rencontre.

Aimer l’autre dans son langage

Si je veux entretenir mon élan amoureux, je vais découvrir au plus vite quel est le langage de l’amour de mon amoureux et lui parler dans son canal : à quoi reconnait-il que je l’aime ? comment se sent-il aimé ? une parole valorisante ? un service rendu ? être touché ? recevoir un cadeau (gros ou petit) ? partager un moment de qualité ? (pour en savoir plus : Gary Chapman, Les 5 langages de l’amour)

S’il se sent aimé quand il entend un mot valorisant de ma part, je n’hésite pas, je vais lui faire tous les jours un compliment ou donner une parole de reconnaissance. Certains compliments sont comme des jugements de valeur, il vaut mieux éviter d’en faire à tout vent. Mais avec mon amoureux, c’est open bar ! Avec lui, je peux dire à volonté qu’il est beau et qu’il est fort : “ Quel homme ! ” Les paroles valorisantes sont très souvent le langage de l’amour des hommes. Pour John Gray, auteur du livre Les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus, les mots valorisants sont pour les hommes ce que le poisson est pour un dauphin. Donc, je ne vais pas me priver ! Tous les jours, je peux donner des poissons à mon homme !

Amitié

Pouvoir s’appuyer sur l’autre, être disponible pour écouter ses peurs, sans lui donner de conseil, être cette épaule amie dont tout le monde rêve. Savoir que l’autre m’entend et m’accepte comme je suis, partager avec lui les petits plaisirs de la journée, connaissant mutuellement nos goûts et préférences. Avec lui, j’ai une qualité de vie exceptionnelle, je sens le désir de passer ma vie avec lui. Alors, pas d’hésitation, je vais être la meilleure amie de mon conjoint, de mon amoureux.

Des fous rire encore et encore

Ah oui ! le fou rire, ce sont les meilleurs souvenirs de mon mariage et même d’avant. Quand j’étais enceinte de mes filles, je disais à mon mari de faire un carnet de blagues à me lire durant le travail d’accouchement pour détendre l’ambiance, comme il sait si bien faire. J’adore rire avec lui et ma vie ne serait pas la même si ces moments de complicité et de joie n’existaient pas. Avoir un fou rire par jour et laisser à mon homme ce rôle de gardien de la joie dans le couple, c’est tout bénéf’ pour l’un et l’autre.

Nourrir le désir

Le câlin, les moments de tendresse font partie des principaux ingrédients pour solidifier notre relation. Chaque année, nous nous connaissons mieux au lit et nous savons presque par cœur ce que plaît à notre partenaire. Ces petits plus que je mets dans la relation intime pour la rendre plus créative, une tenue, un parfum, ou encore le temps que je prends pour le masser durant les préliminaires, ce sont des boosters pour notre vie sexuelle. L’intelligence sexuelle est aussi importante dans une existence que la logique ou l’analyse. Nous avons à mettre de l’énergie et du temps pour la développer, de la même manière que depuis l’âge de trois ans où j’ai commencé l’école pour développer mes autres types d’intelligence. Apprendre, apprendre et apprendre. Nous passons des années sur les bancs de l’école et qui d’entre nous a pris le temps d’écouter les conseils de Brigitte Lahaie ou de lire un livre sur la sexualité ? Voilà une piste : prendre rendez-vous avec une sexothérapeute, rien que pour parler ou pour lui demander des conseils, le temps d’une séance (pour rappel, c’est aussi valable pour celles d’entre nous qui sont célibataires !) Pas besoin d’être en crise pour aller faire un point et redynamiser sa vie conjugale.

Et aussi, pour bien préserver le niveau de désir de mon couple, nous allons éviter à tout prix : ) de parler d’argent. Il n’y a pas pire sujet de conversation pour gâcher le désir, surtout si l’un des deux est en difficulté pour participer financièrement dans le budget familial. À moi d’être créative, de trouver un moyen de gérer nos finances sans en faire un sujet de conversation. Si je ne sais pas comment m’y prendre et que nos disputes tournent principalement sur ce sujet, je peux consulter un professionnel.

Priorité à l’intimité plutôt qu’aux mots

Ce conseil est valable pour le début d’une relation amoureuse, il l’est aussi pour toute la vie à deux :

Apprendre à écouter l’autre et à lui témoigner seulement mon empathie. Écouter ses confidences en restant à ma place d’amante, sans autre casquette. Je vais éviter les jeux psychologiques que je peux déclencher en prenant la parole pour jouer la psy ou lui donner des conseils qu’il ne m’a pas demandé explicitement. Être de toute façon prudente quand je prends la parole. Me rappeler que je suis dans une relation amoureuse et qu’à trop parler nous risquons d’éteindre la flamme qui faisait toute la magie du mystère au début de la relation. Même si ça fait 10 ans que nous sommes ensemble, pratiquer toujours et encore le silence amoureux, c’est-à-dire, l’art d’être avec lui dans le silence et la bienveillance… place à la créativité et à toute marque d’attention !

Vibrer ensemble par Amira_a

Vibrer ensemble

Pratiquer ensemble des activités : sport, danse, activité artistique, même si cela me botte à  moitié. Faire l’expérience d’aller, ne serait-ce qu’une fois, à un mach de foot. Et m’engager (oh, oui ! ) à ne jamais obliger mon homme à m’accompagner au cinéma pour voir des comédies romantiques qu’il déteste.

Si nos plaisirs sont vraiment différents, cela peut se transformer en atout pour augmenter le plaisir de se retrouver. Organiser une soirée où chacun sort de son côté pour faire une activité que chacun aime et ensuite, se donner rendez-vous pour partager nos expériences. Nos retrouvailles seront d’autant plus magiques, à la hauteur de la liberté de chacun et de l’absence totale de suradaptation.

Protéger nos territoires respectifs

Le territoire, c’est très important. Mes affaires personnelles, mon ordinateur, mon téléphone, mon sac à main, mais aussi mes amis, mon lieu professionnel, ma page Facebook et mon compte en banque font partie de ce qui constitue mon territoire. Et ce n’est pas parce que je suis en couple que je vais cesser de protéger les limites de cet espace… Plus je suis respectueuse de l’intimité et la vie privée de moi et de mon homme, plus j’ai des chances de bâtir une relation durable. Lui sera vraiment reconnaissant de cette marque de respect mutuel. Et du côté de la salle de bain : attention aux “cas-de-divorce” ! Ce n’est pas parce qu’il s’agit de mon chéri que j’ai à laisser la porte des toilettes ouverte quand j’y suis (idem pour monsieur ! )

S’interdire les reproches

Comme dit le proverbe : Tourne la langue 7 fois dans ta bouche avant de parler… surtout s’il s’agit de faire un reproche à mon conjoint ! Les reproches sont des tue-l’amour des plus puissants. Avec le temps, ils deviennent des poisons sans antidote. Difficile à réparer. Dans le livre Les couples heureux ont leur secret, John M. Gottman dit qu’en 5 minutes il peut savoir si un couple va durer ou se séparer, rien qu’en regardant comment ils se parlent durant les disputes. S’ils s’autorisent les reproches et des mots pour faire mal, c’est de toute évidence un couple sans long avenir. Le pardon, pour ce qui concerne les petites choses n’est pas une mince affaire… les reproches sont encore plus difficiles à pardonner.

Générosité

Alors, voici LA clé de la garantie temps de mon couple : la gé-né-ro-si-té ! Et cela nous concerne davantage que les hommes. Le petit temps de sommeil que je laisse le matin à mon mari, en me réveillant pour préparer le petit déjeuner de toute la famille, chaque fois que je rentre plus tôt pour préparer le diner en pensant aux plats préférés de mes bouts de choux ou de mon chéri, les mots de gratitude, faire le premier pas pour se réconcilier… voila du sel pour mon couple, du goût et des moments de plaisir sûrs, et cela grâce à la générosité ! Recevoir les amis de l’autre, passer du temps pour me faire belle pour une sortie en amoureux, voilà autant d’énergie investie dans notre réservoir amoureux commun.

Faire le Deuil du dû

Et si je n’avais qu’un seul conseil :

Décider que plus jamais, je ne serai en attente que l’autre fasse pour moi ou me donne quelque chose parce qu’il m’a choisie, épousée. Tout ce qu’il fait pour moi est un cadeau et je suis vraiment privilégiée de recevoir tant de générosité. Et si une fois au l’autre, ça se passe autrement que ce que j’imaginais, il a tout à fait le droit, car il ne me doit absolument rien. Il est “un autre” et je respecte à fond son altérité. Je suis sûre que notre union sera stable et durable. Car mon conjoint, tout en étant engagé, se sentira libre, sans poids trop lourd sur ses épaules, juste parce qu’il m’aurait épousée. Certaines vont me dire : “ si je ne donne pas de limites à mon homme, il va se sentir dans le droit de me trahir ou de me négliger! ” Je vous assure que c’est juste le contraire qui va arriver. C’est parce qu’il se sent respecté dans son individualité que nous aurons cette qualité de relation. Comme le dit le proverbe : Plus je te suis, plus tu me fuis, et plus je te fuis tu me suis.

 

Et toi ? quel conseil te parle le plus ? contribue à cet article en nous le partageant.

Carnaval d'article Drôle de Maman

Merci à Valérie, du blog Drôle de Maman, qui a inspiré le thème de cet article !

 

Photos : myriamfernandez.unblog.fr

Amira_a

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article : mon homme ne me fait jamais de compliment, Parler de la joie dans le couple

4 Comments

  1. Mais il est top cet article ! Je n’ai pas de rubrique couple sur mon blog mais il est super juste et puissant ! Après 10 ans de mariage, je peux dire que j’ai encore du chemin à faire et c’est cool ! Allez ya plus ka changer encore et toujours pour le meilleur de la Gratitude et de l’amour durable !
    Si vous souhaitez m’écrire un article invité vous êtes les bienvenues 😉

    1. Merci Claire !!! Oui, c’est ça qui est vivant, en fait, nous sommes toujours en chemin !
      Oui, nous votons aussi pour la gratitude et l’amour durable !
      A très vite pour un article invité, merciii !

  2. Oui très bel article ! J’ai seulement envie de rajouter que tout cela est bien beau MAIS (il faut bien y mettre un hic…) il faut que ce soit réciproque ! Ce qui, du coup, devient plus facile à dire qu’à faire… Pour jouer un jeu (quel qu’il soit, il faut être deux à jouer sur le même registre sinon il y a comme des fausses notes) Ravie de connaitre ton blog, à bientôt !

    1. Merci Chantal ! Qui ne serait pas de cet avis ? en effet ! Pourtant, je ne peux attendre que l’autre change, ou lui reprocher que la relation ne soit pas satisfaisante parce qu’il ne prendrait pas les initiatives…
      Une alternative à ces attentes est de faire le premier pas. Reconnaître que l’autre ne me doit rien, apprendre à faire des demandes comme j’en ferai à quelqu’un d’extérieur…
      Et bien souvent, quand j’amorce la pompe, par exemple en commençant par donner des signes de reconnaissance, je finis par être payée en retour ! C’est un cercle vertueux.
      Exemples à la pelle dans « Les langages de l’amour » de Gary Chapman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *